Adieu ma Bonny…

Adieu ma Bonny…

Ma Bonny a tiré sa révérence ce soir. 13 ans de ma vie à la ferme…une sacrée page qui se tourne !

Lorsque nous sommes arrivés à Brisanne en décembre 2005, mon second engagement professionnel après l’acquisition de mes brebis a été un chien de troupeau… Je suis allée chercher Axa, au fin fond des monts d’Arrée, au bout d’une route en terre… chez des Bretons parlant Breton… si, si !

Premières expériences en tandem avec notre Axa, révélation sur le Border… quel superbe chien ! Formation de troupeau avec la Chambre d’Agriculture de la Mayenne et rencontre avec un instructeur pas banal… un futur ami : Philippe Heintz, la pointure, la référence en Border à mon sens !

Et puis le drame. A seulement 18 mois, Axa attrape le Tétanos, et décède dans nos bras après 3 semaines de bataille contre la maladie. Fauchés à la sortie du vétérinaire, nous appelons Philippe le samedi midi… Il nous dit : »J’ai justement une portée de chiots de 5 mois, ils sont déclarés, il y en une pour toi Manue… ». Le destin ? Le lendemain nous prenons la route pour la Haute-Marne.

Après 5 heures de route, nous voilà un peu déboussolés chez Philippe. La rencontre se passe sur son « terrain de jeu pour Border ». Les chiots sont dans la voiture, nous à 20 mètres, Philippe et Claudine ouvrent la porte, les « mouflets »sortent dans un joyeux bazar. Un petit bout, bien plus petit que les autres, au poil long, tourne la tête, et fonce sans hésiter vers nous, saute dans mes bras. C’est Bonny ! Instant gravé.

Philippe n’est pas surpris du tout « Je vous l’avais dit »!

Nous voilà reparti avec Bonny !

Bonny la « cérébrale ». Bonny la symbiote. Je suis malade, Bonny est malade… Je suis heureuse… Bonny est joyeuse. Je suis triste, Bonny est triste…

Les brebis a faire passer par la route : Bonny. Les brebis pleines à manipuler : Bonny. Des agneaux à rentrer : Bonny !

Bonny la réfléchie, qui travaille loin, qui dirige, sans puissance, mais avec tactique. Ma Bonny, petite santé, mais mental d’acier… mais qui a eu une longue et belle vie, finalement. 13 ans de partage, une coéquipière, une associée, une amie, qui a partagé avec moi mes trois grossesses, qui a vu naitre mes trois loulous, qui les a vu grandir.

Une petite boule de poil, pleine d’amour, investie de toutes ses cellules pour nous, jusqu’au bout.