L’élevage

NOS CHÈVRES

Nos chèvres font l’objet d’une sélection rigoureuse et d’un suivi par Capgènes (organisme de sélection pour les chèvres Angora), ce qui nous permet d’obtenir le meilleur de nos animaux. Grâce à un système approfondit de notations, nous pouvons évaluer plus d’une dizaine de critères en rapport avec la qualité de la toison de chacune de nos biquettes.

Elles ont toutes un petit nom (tout comme nos brebis.)

Elles sont nourries à l’herbe, car elles passent tous les beaux jours dans les champs. Dès que le temps devient frileux, elles entrent en chèvrerie, où elles sont nourries avec les produits de la ferme.

Les mises-bas ont lieu au printemps, et les petits chevreaux restent auprès de leurs mamans qui les couvent pendant 3 mois. Ils vivent leurs premières semaines en chèvrerie et dès que tout le monde commence à sauter partout, ils découvrent les prairies !

 LA TONTE

tonte chèvre angoraClin d’œil à notre élevage ovin, la chèvre angora se tond !
C’est donc naturellement que notre tondeur préféré s’est adapté à la tonte de nos biquettes ! Au plus grand bonheur de ces dernières, qui apprécient les attentions dont il fait preuve, étant lui même éleveur ovin et passionné tout autant que nous. Les chèvres sont tondues deux fois par an, au printemps et en automne. Elles produisent en moyenne 3 à 4 kg de toison par an. Leur valorisation concerne uniquement leur laine. Elles passent donc toute leur vie sur la ferme et y finissent leurs jours.

LA TRANSFORMATION

tonte ferme brisanne Avant de nous offrir des pelotes chatoyantes, pas moins d’une année sépare la production de la fibre mohair de votre tricot. Six mois sont nécessaires à notre chèvre pour produire la longueur nécessaire à la production du fil mohair (5 cm minimum). Après une tonte alliant calme et efficacité, les toisons sont minutieusement débarrassées à la main de toutes les impuretés, puis sont triées en fonction de leur finesse. (Pas moins de 6 classes en fonction du micronnage). C’est ce long travail réalisé à la ferme qui permet de magnifier le mohair en déterminant sa destination : pelotes, chaussettes, plaids… Après avoir subit un contrôle rigoureux par Capgènes, les toisons sont ensuite confiées aux meilleurs artisans textiles, qui assurent leur transformation dans le respect de la fibre et qui nous garantissent la restitution de notre mohair 100% français.
© 2019